Accueil » Blog » Fin du questionnaire médical pour les assurances emprunteur : qu’est-ce que ça change pour vous ?

Fin du questionnaire médical pour les assurances emprunteur : qu’est-ce que ça change pour vous ?

L’application de la loi Lemoine met fin au questionnaire médical pour les assurances emprunteur. Mais qu’est-ce que cela change pour vous ?

La possibilité d’emprunter quel que soit votre historique de santé

L’objectif du questionnaire médical était d’apporter à l’assureur des informations sur l’état de santé de l’emprunteur. Ce dernier était donc tenu de renseigner ses éventuelles maladies graves anciennes et actuelles. C’est sur cette base que l’assureur appréhendait le risque que présente l’emprunteur. En somme, le questionnaire médical freinait l’accès au crédit à certains profils.

Avec la fin de ce questionnaire, il vous est désormais possible de faire des emprunts, quels que soient vos antécédents médicaux. Cet emprunt soumis à certaines conditions va se faire sans surprimes et sans obligation de garantie.

Cet article peut vous plaire : Assurance emprunteur : quels changements avec la nouvelle réforme ?

La facilité de devenir propriété

L’autre changement que vous apporte la fin du questionnaire médical est la facilité de devenir propriétaire. Il faut savoir que l’accès à la propriété est conditionné par l’obtention d’un crédit immobilier dans la plupart des cas. Cependant pour obtenir ledit crédit, vous devriez passer l’épreuve du questionnaire médical. Ce dernier réduisait fortement vos chances d’obtenir un prêt immobilier, donc de devenir propriétaire.

Grâce à la loi Lemoine, il vous est donc désormais plus facile d’acquérir un bien immobilier. Pour ce faire, il vous suffit de vous rapprocher d’une banque pour solliciter un prêt immobilier. Celui-ci n’étant plus lié à votre état de santé, vous pourrez l’obtenir, que vous souffriez d’une maladie grave ou non.

Cet article peut vous plaire : Que faire en cas de refus de la délégation d’assurance ?

La liberté de souscrire une meilleure assurance emprunteur

Le dernier changement que vous apporte la fin du questionnaire médical est la liberté de souscrire une meilleure assurance emprunteur. En effet, si vous avez souscrit un contrat d’assurance emprunteur, vous pouvez le résilier au profit d’une meilleure assurance. Pour cela, il vous suffit de trouver un assureur qui ne vous imposera pas le questionnaire médical. Votre prime d’assurance sera alors calculée sans tenir compte de vos éventuels problèmes de santé.

Toutefois, il faut préciser que cette liberté de résiliation n’entrera en vigueur qu’à partir du 22 juin. Par ailleurs, vous devez savoir que la fin du questionnaire médical est soumise à deux conditions cumulatives. D’une part, vous devez emprunter moins de 200 000 €. D’autre part, vous devez pouvoir rembourser le prêt immobilier avant votre 60e anniversaire.

En somme, retenez que la fin du questionnaire médical vous permet de profiter de plusieurs avantages. Elle vous facilite l’accès au crédit et à la propriété. Aussi, elle vous donne la possibilité de souscrire une meilleure assurance emprunteur à tout moment. Pour en bénéficier, il vous suffit d’emprunter moins de 200 000 € à rembourser avant vos 60 ans.

claudette
A propos de l'auteur
Rédactrice web depuis 10 ans, j'aime écrire sur un peu tout : aussi bien des sujets légers mais passionnants comme les tests de personnalité ou les astuces du quotidien que sur des sujets plus sérieux et toujours instructifs comme la finance ou la gestion du patrimoine.